Playoffs | L’Avant-Match : « Tout se joue maintenant ! »   Mise à jour récente !


Après une phase régulière parfaitement négociée, le Cergy-Pontoise Basket Ball aborde les deux (voire trois) rencontres les plus importantes de la saison. Les Panthères se déplacent demain à Brissac, équipe qui a terminé 2ème de la Poule C. C’est un nouveau championnat qui commence avec un objectif assumé : la Montée en Nationale 1 ! Philippe DA SILVA nous en dit plus sur ce match 1 des playoffs :

 

Les joueurs sont impatients 

Après 26 journée à batailler pour conserver cette première place, les coéquipiers de Modibo NIAKATÉ vont enfin aborder le rendez-vous qu’ils attendent depuis le mois d’Août ! Philippe DA SILVA a particulièrement apprécié la semaine d’entraînement effectuée par ses joueurs : « Ils ont hâte d’y être. Vu les efforts qu’ils font au quotidien, ils démontrent qu’ils ont vraiment envie de répondre présent au défi que va nous proposer l’équipe de Brissac ». Premier de leur Poule et détenteur du meilleur ratio victoire/défaite de Nationale 2, les franciliens attaquent les playoffs avec « confiance et sérénité ».

Se tenir le plus longtemps possible au plan de match

Vidéo, mise en place, tactique, le staff cergypontain s’est démené ces dernières semaines pour préparer au mieux la rencontre. Néanmoins, Philippe DA SILVA a conscience du contexte de la rencontre : « Très vite, l’ascendant physique et mentale va prendre le dessus. À un moment donné, il y aura des choix qui vont être fait au détriment du plan de match parce qu’on aura envie de bien faire ». Ces facteurs, les Panthères les ont préparé depuis plusieurs semaines avec l’aide d’une sophrologue et une préparation physique adaptée. Psychologiquement, le fait de recevoir le premier match donne une pression supplémentaire à Brissac. À l’inverse, le CPBB a réellement un coup à jouer !

Brissac VS Panthères, c’est Samedi 20 Mai à 20h00. 100 places sont mises à disposition du club (tarif : 6 à 8€ selon la tribune, 2€ pour les moins de 14 ans). On compte sur notre public !

Crédit Photo : Gilbert PERREAU

Partagez...Share on FacebookTweet about this on Twitter