Il faudra encore patienter…


Tout était réuni en ce vendredi 26 mai pour que la fête soit totale : animations diverses, T-shirts playoffs 2017, des bénévoles et des salariés présents très tôt l’après-midi pour préparer l’accueil des 1 300 spectateurs (record d’affluence cette saison) et une ferveur des grands soirs aux Maradas !

Ne manquait plus que la victoire face à Brissac, synonyme de montée en NM1 pour le CPBB. Malheureusement, les joueurs du Maine et Loire ont démontré un tout autre visage que la semaine dernière durant laquelle ils furent sèchement battus sur leur parquet par des Panthères alors inarrêtables (47-66).

Le scénario s’est quasiment inversé hier soir, à l’image de ce 3ème quart temps cauchemardesque durant lequel Brissac inscrivait autant de points qu’en 3 quart temps à l’aller (8-31!).

Paradoxalement, Philippe Da Silva, le coach de Cergy-Pontoise estimait que la raison de cet échec se trouvait ailleurs : «le premier quart temps nous fait très mal. En effet, nous avons laissé notre adversaire prendre confiance et même si nous sommes passés devant à la mi-temps, Brissac a joué sans complexe et nous a rendu la tâche difficile ».

Malgré un sursaut d’orgueil qui fît lever le public durant le 4ème quart temps (remporté 21-8), les Cergypontains revenaient de trop loin pour espérer s’imposer face à un adversaire très adroit derrière l’arc de cercle (9/19 contre 4/19 pour le CPBB) et bien en place défensivement.

Pour conclure, le coach du CPBB gardait de réels motifs de satisfaction : « nous avons retrouvé la vraie équipe de Cergy durant ce 4ème quart temps avec une défense très dure qui a limité le talent offensif de Brissac et avec de belles combinaisons en attaque ».

C’est en effet sur ce point qu’il convient de rester et d’enchaîner ce dimanche à 15h30 afin de pouvoir obtenir la plus belle des récompenses au terme d’une saison remarquable.

Cergy-Pontoise BB (72) : Grégory Filet (17), Oumarou Sylla (19), Morgan Durand (0), Darris Santee (7) et Bosko Jovovic (8), puis Modibo Niakaté (6), Roland N’Kembe (3) et Raphaël Wilson (12).

N’ont pas joué : Harouna Yatera et Mathieu Lefèvre.

Brissac Aubance Basket (79) : Mamoudou Sy (9), Issife Soumahoro (7), Mathieu Robin (15), Jean-Baptiste Mace (3) et Danijel Zoric (11), puis Ryan Jackson (11), Kamel Ammour (13), Etienne Devanne (0), Clarence Juillet (2) et Maxime Chupin (8).

Partagez...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter